Le Projet BAMiSA au fil des jours 

bamisa

document 09a

juillet 2020

Le Projet BAMiSA est maintenant riche de nombreuses façons de mettre en œuvre la lutte contre la malnutrition aux différents âges de la vie. Nous avons donc pris l’initiative d’ouvrir une sorte de ‘’Blog’’ sous forme de ce nouveau document pour permettre le partage des initiatives autour du Projet Bamisa, que ce soit dans le domaine de la prise en charge préventive ou curative des enfants malnutris, de l’éducation nutritionnelle, ou de la production artisanale de farine.

Ce ‘’Blog’’ est destiné à recueillir les informations envoyées par les acteurs du Projet BAMiSA à propos de leurs activités.


05 juillet 2020

Photos reçues de Mme Simone Soubeiga, Unité de Production Artisanale de farines infantiles du Gourma, FADA N’GOURMA, BURKINA FASO, misolafada@yahoo.fr

Le dimanche 5 juillet 2020 a eu lieu la séance d’ouverture du Maquis pour Bébés (MBB) dans le village de POTIAMANGA, à quelques KM de FADA N’GOURMA.

                              
Jumeaux et autres enfants qui attendent l’ouverture du MBB


Installation du MBB

 


Un volume d’eau est mis à bouillir

             

             

Un volume de farine est mélangé avec un volume d’eau


Ce mélange farine + eau est versé dans le volume d’eau qui bout,
soit la « Recette 1+2 », 1 volume de farine pour 2 volumes d’eau.

                    
Cuisson pendant quelques minutes de la bouillie.


La marmite est sortie du feu.
Grâce au malt qui a été préalablement mélangé à la farine, la bouillie ne devient pas très épaisse.

La distribution peut commencer :

et être suivie de la dégustation.


Les pères semblent apprécier aussi !

Mme Simone Soubeiga, responsable de l’UPA de farine infantile de FADA N’GOURMA, s’est rendue à Potiamanga avec Josiane, animatrice qui travaille à l’Unité de Production Artisanale.
A la sortie de la messe dominicale, Simone a invité les familles à venir au MBB. Les hommes ont été également sensibilisés. Cette séance de MBB a rassemblé 48 enfants.
La bouillie a été faite avec de la farine BAMiSA dans laquelle du malt avait été préalablement mélangé (à raison de 1/2 assiettée pour 25 Kg de farine). Il n’y a donc pas eu de démonstration de liquéfaction. Sur les photos la bouillie apparait de consistance onctueuse, suffisamment liquéfiée pour être mangée facilement par les jeunes enfants.

La prochaine séance de MBB aura lieu dans un mois. En attendant, 20 sachets de farine ont été laissés. Puis le réapprovisionnement se fera en venant chercher des sachets de farine à Fada.

Lors de cette prochaine séance, une démonstration de liquéfaction de la bouillie épaisse avec du malt ou avec le lait de la maman sera organisée. L’objectif des MBB est en effet pédagogique et doit permettre aux familles d’apprendre à préparer elles-mêmes des Bouillies Concentrées Liquéfiées (BCL) selon la « Recette 1+2+3 », 1 volume de farine pour 2 volumes d’eau et 3 pincée de malt, afin que ces familles puissent nourrir correctement leurs enfants à partir des ressources locales.
 
Ce MBB est financé par l’association MANEGA, www.manega.org

 


19 juin 2020

Photos reçu de Sr Joséphine DOUMASSE N, NGONG, CAMEROUN.
Centre de Formation de la Femme de NGONG, jdoumasson@gmail.com

« La fabrication de Bamisa avec les élèves du
Centre de Formation Professionnel des jeunes de Ngong ».


Grillage du mil, du soja et des arachides

      
Dépelliculage des arachides grillées                                                            Tri des arachides

 

      
Concassage du soja avec moulin à main                                                          Vannage du soja


Le mélange est moulu par le gros moulin à meules du quartier.
La préparation du malt est également enseignée

                           
Ensachage, pesée et fermeture des sachets 500g de farine.


Les sachets terminés

 

Au cours de l’année scolaire, la farine est préparée par les apprenantes du Centre de Formation de la Femme de NGONG. Un des objectifs est de permettre à ces jeunes filles et ou jeunes mères qui ont entre 15 et 25 ans de mieux nourrir leurs enfants. Pendant les vacances, c’est Sœur Joséphine et quelques autres personnes qui produisent la farine pour répondre aux besoins.

L’activité de production est organisée comme une AGR au profit du Centre de Formation. La farine est vendue 500 F les 500g dans les structures de santé privées. Dans les structures publiques, la distribution gratuite de Plumpynut est un obstacle à la vente de farine. Une partie de la farine est aussi destinée aux adultes VIH+, comme à l’hôpital de Garoua.

Cette activité Bamisa est soutenue par l’association française ‘’Action Solidaire’’ qui contribue au fonctionnement du Centre de formation.

actions.solidaire@gmail.com,   http://actions.solidaires.over-blog.com/


08 mai 2020

Photos reçues de Mme Anne Marie MAKOLLO, Mbalmayo, CAMEROUN.
Association Progrès Plus, progresplus_2005@yahoo.fr

 « Nous sommes à l’hôpital de District de Mbalmayo pour la Journée de Vaccination.
Le thème de la causerie éducative : ‘’Liquéfaction des BCL’’
 ».


Les familles venues pour la vaccination et à qui Mme Makollo
explique la liquéfaction des bouillies épaisses

            
Les gobelets sont remplis de bouillie liquéfiée.

          
Puis sont distribués.

 

retour

télécharger ce document