Le concept de Bouillie Concentrée Liquéfiée, ou B120 ou BAL-120 

bamisa

07f-Bouillie_Concentrée_Liquéfiée-B120-BAL120

03/08/2018

Lors du Séminaire ORSTOM (IRD) de Brazzaville*, en mai 1991, le Pr J-C Dillon a défini ce que devrait être l’aliment de complément idéal pour les jeunes enfants :

Est complémentaire du lait maternel,
Apporte, avec le lait maternel, tous les nutriments nécessaires  à
   la croissance et au développement de l'enfant entre 2-6 mois et 2 ans
Respecte les habitudes de la mère,
Est à base de denrées locales,
Est facile (rapide) à ingérer
Est facile à digérer
Sa cuisson est aisée et pas trop prolongée,
Son prix est abordable.’’

  Ce même auteur signale :

 ‘’Il est également possible de ‘’liquéfier’’ une bouillie en ajoutant de
petites quantités de farine riche en amylase […]. : On constate qu’une
bouillie à 30% de matière sèche se liquéfie instantanément et que la
densité calorique atteint 1 Kcal par g de bouillie.’’

Le Comité FAO/OMS a fixé, en 1973 **,

   ‘’la densité énergétique optimale des bouillies administrées en
complément du lait maternel à 1,2 Kcal par g de bouillie, celle-ci devant
couvrir 60% des besoins énergétiques de l’enfant’’

 


 

Le jeune enfant commence habituellement, à diversifier son alimentation par des bouillies. Il ne mange pas de farines. La qualité des farines dites ‘’améliorées’’, ‘’enrichies’’, ‘’composées’’, ‘’fortifiées’’, amylasées, maltées, ne qualifie pas la qualité des bouillies, en particulier si elles sont préparées avec beaucoup d’eau.

Nous proposons de rassembler l’ensemble des qualités énoncées à Brazzaville pour présenter le concept de ‘Bouillie Concentrée Liquéfiée’’ ou ‘’B120’’ (Bouillie à 120 Kcal pour 100 ml), ou ‘’BAL-120’’ (Bouillie Amylasée Locale à 120 Kcal pour 100 ml). Les aliments défini par ce concept remplissent toutes les ‘’Qualités attendues d’un aliment de complément’’.

* Qualités nutritionnelles attendues d'un aliment de sevrage. Professeur Jean-Claude DILLON, INA.PG : Séminaire-Atelier sur les bouillies de sevrage en Afrique Centrale ORSTOM (IRD)- Brazzaville, 21-24 mai 1991.

** même source

Les "Bouillies Concentrées Liquéfiées, B120, BAL-120" définissent des aliments locaux, préparées, capables de lutter contre la malnutrition infantile efficacement, durablement, de manière autonome, à faible coût et partout.

La Bouillie BAMiSA entre dans cette catégorie d’aliments

Ce sont :

  1. Des bouillies, de consistance fluide ou liquide, adaptées aux capacités d’ingestion du jeune enfant.
     
  2. Des bouillies épaisses liquéfiées par une amylase locale (malt ou autre),
    Moins d’un gramme de ‘’malt riche en amylase’’ liquéfie 200 ml de bouillie épaisse.
    La liquéfaction permet aux bouillies d’atteindre une densité protéino-énergétique élevée (120 Kcal/100ml) et d’éviter l'effet "gros volume" (Dietary Bulk) provoqué par des dilutions à l’eau.
    Sous forme de bouillie liquéfiée, la consommation de la ration répondant aux besoins nutritionnels de l’enfant, est possible. Cette consommation est rapide, complète et propre. Les enfants de moins de 6 mois ou ayant des difficultés d’alimentation peuvent même ‘’boire’’ la bouillie liquéfiée.
    Les bouillies liquéfiées, du fait de la dégradation des amidons, n’entrainent pas d’indigestion de l’amidon ce qui évite d’entraver l'allaitement.
    N.B. La liquéfaction est facultative, en fonction du consommateur.
     
  3. Des bouillies faites d’un mélange céréales + légumineuses grasses (avec, si possible, du soja très riche en lysine) qui apportent l'essentiel des nutriments nécessaires à la croissance et au développement de l'enfant.
    Lorsque le choix des ingrédients et leurs proportions sont bien étudiés, ces bouillies dites ‘’composées’’ assurent l’apport nécessaire en macro-nutriments, en particulier en matières grasses et protéines.
    Un complément en micro-nutriments peut être ajouté, après cuisson et liquéfaction, grâce aux ressources locales connues pour leur richesse en vitamines et minéraux (jus de fruit, huile de palme rouge, poudre de feuille de moringa, spiruline,…). En cas de carences sévères, des apports pharmaceutiques sont nécessaires.
     
  4. Des bouillies, dont les matières premières, y compris le malt, proviennent des cultures locales.
     
  5. Des bouillies dont les ingrédients ont été grillés avant leur mélange. Cette pré-cuisson permet une préparation facile et rapide de la bouille. Le grillage décontamine bactériologiquement les ingrédients.
     
  6. Des bouillies dont les proportions farine/ eau, (1 volume de farine pour 2 volumes d’eau), et malt (3 pincées/ 200ml), sont fixés par une recette, ce qui évite leur dilution à l’eau.
     
  7. Des bouillies d’un coûtminimum, en particulier lorsque les farines composées sont préparées au niveau familial, ou produites artisanalement. Cette faisabilité domestique ou en petit atelier les rend facilement disponibles.
     
  8. Des bouillies qui respectent les goûts et les textures familières et ne risquent pas de détourner l’enfant de l’alimentation traditionnelle.

La qualité nutritionnelle de ces aliments justifie leur place dans les Programmes préventifs de lutte contre la malnutrition et permet la prise en charge des malnutritions modérées (MAM).

  • - Le mode de préparation de ces bouillies, du malt et des farines composées qui permettent leur préparation, peut être facilement intégré dans des programmes d'éducation nutritionnelle.
  • -  La simplicité de la mise en œuvre de ce concept permet de concevoir des Programmesrapidement autonomes et durables.

N.B. Terminologie de ce concept :
‘’Bouillie Concentrée Liquéfiée’’ fait référence au ‘’lait Concentré’ ou au ‘’Concentré de tomate’’, c’est-à-dire des aliments dans lesquels la quantité d’eau est réduite.
 ‘’B120’’ ou ‘’BAL-120’’ fait référence aux laits infantiles thérapeutiques ‘’F75’’ et ‘’F100’’, laits (‘’Formula’’) dont la densité énergétique atteint 75 Kcal ou 100 Kcal pour 100 ml. La densité énergétique du Lait Maternel atteint 70 à 72 Kcal /100 ml. Elle est, pour ce type de bouillies, de 120 Kcal / 100 ml
                Cette terminologie ne prend pas en considération toutes les caractéristiques du concept, en particulier le fait que la bouillie soit une ‘’bouillie composée’’ de céréales et de légumineuses et le fait que les ingrédients soient fournis par l’agriculture locale.

 

 

télécharger ce document

retour

00