Bouillie Amylasée MiSoja Arachide                                          

www.bamisagora.org

Un projet contre la malnutrition

contact@bamisagora.org 

«Pour le droit des peuples à se nourrir eux-mêmes»
«Pour le droit des mères et familles à nourrir elles-mêmes leurs enfants»

Le Projet BAMiSA

     
      Le Projet BAMiSA est un projet de Santé Communautaire et de Santé Publique. Il a pour objectif de contribuer, durablement et sans dépendance extérieure, à la lutte contre la malnutrition des enfants et des adultes, en lien avec les Structures de Santé.
       Le Projet BAMiSA a pour ambition de promouvoir l'incorporation d'amylases aux bouillies afin d'obtenir leur liquéfaction et d'éviter leur dilution à l'eau. L'adjonction d'amylases aux bouilles préparées avec beaucoup de farine et très peu d'eau, permet d'obtenir des bouillies de faible viscosité (vitesse d'écoulement de 120 mm/30s) mais de densité énergétique élevée de l'ordre de 120 Kcal/100ml, comme le recommande l'OMS.
       Dans un souci d'Education Nutritionnelle destinée aux familles, le Projet BAMiSA propose le concept de BAL-120 (Bouillie Amylasée Locale à 120 Kcal/100ml) reposant sur l'usage d'amylases locales, en particulier celles de malt de céréales germées, et l'utilisation de farines composées (céréale + légumineuses grasses et riche en lysine).
      Le Projet BAMiSA se concrétise aussi par la production artisanale d’une farine composé de Petit Mil (ou Maïs) + Soja + Arachide + Malt joint : la "Farine BAMiSA®".
      La farine BAMiSA® entre dans la catégorie des farines diététiques dites "Aliments de complément à l’allaitement maternel, destinés à la prise en charge thérapeutique et préventive de la malnutrition infantile".
       Le Projet BAMiSA s’appuie sur un réseau de structures associatives ou communautaires qui développent des activités génératrices de revenus (AGR) dans des Unités de Production Artisanale (UPA) ou dans des Groupes de Fabrication Communautaire (GFC) et qui organisent des Maquis Bébés (MBB).

Le Réseau BAMiSA en Afrique - Coordinations

CAMEROUN                 Monique GABANA                            (00 237)  99 42 67 53                    gabanamoni@yahoo.fr
                                         Centre de Jeunes filles, BP 12,  Mbang,  BATOURI   

CENTRAFRIQUE           Lena NDIAY                                      (00 236) 75 50 44 62                      ndiayelena@yahoo.fr
                                         Association Solidarité Centrafrique,  BANGUI

COTE D’IVOIRE           Elizabeth TIEMTORE                          (00 225) 48 14 33 32                   srkokoumbo@yahoo.fr 
                                         Centre Médical St Camille, BP 16,  Toumodi – KOKOUMBO

NIGER                        Maïmouna SOUMAYE                        (00 227)  96 98 24 19                   msoumaye@yahoo.fr
                                         Association Nigérienne Femmes Diplômées, BP 11281,   NIAMEY

RDC                          Justine MONGA                                 (00 243)  99 85 85 745           justinemonga@gmail.com
                                         Kamina,  Haut Lomani

SENEGAL                   Denise NDOUR                                   00 221) 77 527 93 56           denisecoumba@gmail.com
                                                       GIE Dieurinio Sunu Mbey, DAKAR

TCHAD                     Dr Emilienne SOUBEIGA                     (00 235) 99 37 49 75                      emi_soub@yahoo.fr
                                         Centre Médical NDA Chagoua  BP 82,  N’DNJAMENA

BURKINA FASO          Dr François LAURENT, 00 33 0)2 35 96 39 24     (0)6 51 27 76 15              f.laurent76@free.fr
et contact en France       1a rue de la Valleuse, F76490 CAUDEBEC EN CAUX
'

Le Projet BAMiSA est coordonné par :

  • L'Association de Promotion du Projet  BAMiSA  (l'APPB),  à l'origine du Projet BAMiSA.
  • L'APPB  anime les Réseaux des différentes acteurs qui travaillent autour de ce Projet, tant au Sud qu'au Nord et assure l'expertise des farines.

Le Projet BAMiSA propose :

  • La mise en pratique des recommandations internationales en matière de nutrition infantile (OMS- UNICEF) : "Allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois puis introduction d’aliments de compléments adaptés et poursuite de l’allaitement jusqu'à deux ans et  au-delà".
  • Le mode de fabrication d’une « farine infantile diététique » conforme aux critères de qualité de cette catégorie d’aliment, farine composée de céréales et de légumineuses grasses : La "farine BAMiSA".
  • La vulgarisation de la « Recette 1 + 2 + 3 », (soit 1 volume de farine + 2 volumes d’eau + 3 pincées de malt), pour préparer des bouillies de haute valeur protéino-énergétique, grâce à l’utilisation des diverses amylases locales.
  • Le concept de BAL-120 (Bouillie Amylasée Locale à 120 kcal pour 100ml) comme thème d’Education Nutritionnelle.
  • Le recoursaux ressources agricoles locales et à des méthodes de fabrication artisanales simples, reproductibles en famille, pour la préparation de farines composées et d’amylases.
  • Des conseils pour la mise place de la culture du soja et de sa consommation, là où le soja n'est pas connu.

Le Projet BAMiSA s’appuie :

  • Sur des structures associatives locales autonomes. Ces structures constituent les Unités de Production Artisanale de farine BAMiSA® (UPA BAMiSA) qui peuvent s’autofinancer grâce à la vente de leur production de farine BAMiSA®
  • Sur des groupes de femmes qui fabriquent de la farine type BAMiSA pour un usage de proximité. Ces groupes constituent les Groupes de Fabrication Communautaire (GFC BAMiSA).
  • Sur les structures de Santé Publique et des Affaires Sociales, chaque fois qu'il est possible de les associer au Projet.
  • Sur le Réseau constitué de l’ensemble des acteurs du Projet BAMiSA et sur les coordinations.
  • Sur des Associations partenaires (Partenariat Nord-Sud ou Sud-Sud) qui contribuent à la mise en place des UPA et des GFC (par les investissements de départ), au soutien des activités d’éducation nutritionnelle et au développement du Projet.
  • Sur l'Association de Promotion du Projet Bamisa (APPB) qui apporte son expertise.

 Le Projet BAMiSA est mis à disposition :

  • Des acteurs locaux afin qu’ils puissent gérer de façon autonome et durable les difficultés nutritionnelles de leur zones d'activités, avec la participation des populations, même isolées et démunies.
  • Des programmes d’Education Nutritionnelle qui voudraient utiliser le concept BAL-120 ou les bouillies BAMiSA pour lutter contre la malnutrition.
  • Des ONG ou Organismes, auxquels est donné la possibilité d'utiliser la farine BAMiSA® comme alternative aux produits importés.

Le Projet BAMiSA est libre de droits :

  • Le site www.bamisagora.org permet la mise en œuvre, librement, du Projet BAMiSA.
  • La production de farine par les structures qui souhaitent vendre de la farine BAMiSA sous la Marque BAMiSA® est encadrée par la signature, avec l'APPB, de la Charte du Projet BAMiSA et par une démarche qualité visant à atteindre des Critères de Qualité grâce à l'accompagnement de l'APPB.
  • Tout acteur adoptant le Projet BAMiSA est invité à rejoindre le réseau BAMiSA du pays ou l’APPB.
Le nom de marque BAMiSA® est protégé par un brevet de propriété intellectuelle (INPI, OAPI)

 

retour     

tÚlÚcharger la plaquette       

François LAURENT             11/11/2017