ENTETE 

bamisa

document 00xx - bamisagora.org

révision septembre 2016

Titre 1 "en-tête 1" 3em

Titre1 3em

titre 2 "en-tête 2"

titre 3 "en-tête 3"

titre 4

titre 5
titre 6

paragraphe 1em

La Farine et la Bouillie BAMiSA

avec vertvert

text paragraphe "gris_clair"

sous titre

entête 1

entête 2

entête 3

entête 4

entête 5
entête 6

L'Association Nigériennes des Femmes Diplômées, présidée par Mme Maïmouna Soumaye, a mis en route un nouveau Maquis Bébés dans le quartier Satu de Niamey.
Pour les précédents Maquis Bébés qui ont fonctionné dans les quartiers Koubia, Riad et Dan Zama grâce au partenariat de l'Association MANEGA de Rives en Seine, la farine BAMiSA était produite dans un atelier de Niamey sans que les mamans ne sachent comment était faite cette farine.
L'ANFD va maintenant au-delà de la distribution de bouillies aux enfants en difficulté nutritionnelle. Dorénavant, ce sont les mamans elles-mêmes qui fabriquent la "farine composée" (Mil-Soja-Arachide) et le "malt pour la bouillie". Et au lieu d'utiliser les sachets de farine conditionnés à l'atelier, les mamans repartent avec leur farine conditionnée dans des petits seaux. Mme Maïmouna Soumaye nous a envoyé le 26 avril le courriel et les photos suivantes :

Dans quelques semaines, quand le Maquis Bébé sera terminé, les mamans pourront continuer à préparer de la farine composée et la bouillie liquéfiée à leur domicile. Un nouvel aspect du projet BAMiSA se met en place grâce à l'initiative d'acteurs locaux. Cette appropriation par les mères de la recette de farine et de bouillie est déjà en place à Koni (Niger) et à Maroua (Cameroun).

 

 

 

télécharger ce document

retour

avec documents00.css